Le jeu Star Citizen bat tous les records de financement participatif

Le financement participatif est une méthode de financement de plus en plus fréquente dans l’industrie du jeu vidéo, tant de la part de développeurs indépendants que pour des studios moins modestes. Ceux-ci parviennent généralement à récolter quelques centaines de milliers, voire quelques millions pour leurs projets, mais c’est le jeu Star Citizen qui vient de faire exploser le record, avec la bagatelle de 37 millions de dollars (environ 27 millions d’euros) donnés par les fans pour faire vivre le projet.

Star Citizen est un jeu en ligne se déroulant dans l’espace, au 30e siècle, et qui mélange gestion de ses ressources et combat spatial selon ses créateurs. Le projet a été mis en chantier en 2011, mais la sortie d’une version finale ne devrait être effective qu’en 2015. Néanmoins, les fans ont été nombreux à adhérer au projet. Cette recette de 37 millions de dollars est déjà impressionnante pour du financement participatif, mais elle l’est surtout pour le budget d’un jeu vidéo, celui des plus grosses productions dépassant rarement les quelques millions de dollars. À titre de comparaison, la rumeur veut que le jeu Beyond : Two Souls ait bénéficié d’un budget de 27 millions de dollars, alors que le développeur Tim Schaffer a indiqué de son côté que le jeu Brutal Legends, un des plus chers dans le genre, a obtenu un budget de 25 millions de dollars.

La barre a donc été placée très haut par Star Citizen, et ce n’est pas fini : les développeurs souhaitent continuer sur leur lancée, et ont fixé un nouveau palier à 39 millions de dollars, promettant ainsi encore plus de nouveautés sur le jeu. De son côté, le créateur du jeu, Chris Roberts, se dit fier d’avoir « créé quelque chose d’unique » avec ses fans et son studio Cloud Imperium Games. Notons que Chris Roberts est notamment connu par les joueurs pour être le papa d’un autre Space Opera en jeu vidéo : Wing Commander.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire