Trump veut privatiser la Station Spatiale Internationale dès 2024

Selon le Washington Post, qui s'est procuré un document de la NASA décrivant un plan de privatisation de la Station Spatiale Internationale le cadre d'une demande de budget de l'administration Trump, la mise en application du plan nécessiterait tout d'abord un financement public de 150 millions de dollars, qui servirait à "générer des entités et structures commerciales" en mesure de remplir le rôle de l'ISS.

Le gouvernement étasunien en est encore à étudier les plans des industriels avant tout transfert, les détails de cette privatisation n'étant pas encore très clairs et les États-Unis ne souhaitant pas se précipiter pour abandonner l'ISS. L'objectif est donc d'effectuer une "transition en douceur" vers le secteur privé.

Cette décision risque cependant de se heurter à une forte opposition, et pas seulement aux États-Unis. L'ISS est le fruit d'une collaboration entre les gouvernements de plusieurs pays. Comment les États-Unis pourraient-ils n'en privatiser qu'une partie alors que d'autres pays sont impliqués ? Et bien que la Maison-Blanche et le nouvel administrateur de la NASA soutiennent clairement la privatisation, les politiciens américains, républicains comme démocrates, s'opposent pour l'instant à une telle décision, qui constitue, selon eux, un gaspillage de l'argent public et une menace pour l'influence économique et scientifique des États-Unis.

Au-delà des luttes partisanes et de la politique, l'utilité même de la station pose problème. Celle-ci a été conçue pour effectuer des tests scientifiques, et les entreprises privées (à plus forte raison si elles n'ont qu'une gestion partielle de la station) se verraient limitées dans l'utilisation d'une telle infrastructure. La Station Spatiale Internationale sera-t-elle transformée en "simple" hôtel de luxe comme le désirent les Russes ?

>> À lire : 10 choses hallucinantes réalisées dans l'espace

Rendez-vous sur Tom's Guide pour plus d'actualités sur les sciences et la technologie

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire