Barrack Obama choisit Steve Jobs plutôt que Google

La course à la maison blanche à laquelle se livrent Barack Obama et Mitt Romney aux États-Unis semble impliquer certaines personnalités de la high-tech, et tout particulièrement le défunt Steve Jobs, cofondateur d’Apple. Son nom a en effet été cité par les deux candidats comme un modèle de réussite à l’américaine, et tout particulièrement par Obama, qui aurait préféré citer son nom plutôt que celui de Google lors d’un discours.


« Nous pensons qu’une petite fille qui a l’opportunité d’échapper à la pauvreté, ou qui a l’occasion d’aller au collège, pourrait fonder le prochain Google », voilà la phrase que Barack Obama avait sous les yeux, sur son prompteur, lors de son discours de campagne ce jeudi. Pourtant, la phrase qu’il a prononcée est légèrement différente : « nous pensons qu’une petite fille qui a l’opportunité d’échapper à la pauvreté, ou qui a l’occasion d’aller au collège, peut devenir le nouveau Steve Jobs ».


Ce petit changement de phrase peut paraître anodin, mais il a été remarqué. L’exemple de réussite donné par Steve Jobs serait-il plus parlant, selon les candidats à l’élection présidentielle américaine, que celui de Larry Page et Sergei Brin avec Google ? Il est à noter que Mitt Romney, adversaire d’Obama dans cette campagne, a lui aussi utilisé le nom du fondateur d’Apple dans un de ses discours la semaine dernière, évoquant là encore un modèle de réussite : « Steve Jobs s’était fait renvoyer d’Apple, puis il est revenu et il a changé le monde ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Ricoze
    De plus cela aurait été mal perçu pour Google, d'annoncer qu'il est prêt à être remplacé :-),
    même "fonder le prochain Apple" aurait été très mal perçue. Mieux vaut nommer une personne qu'une société...

    la politique ne changera pas :-)
    0
  • Ricoze
    De plus cela aurait été mal perçu pour Google, d'annoncer qu'il est prêt à être remplacé :-),
    même "fonder le prochain Apple" aurait été très mal perçue. Mieux vaut nommer une personne qu'une société...

    la politique ne changera pas :-)
    0
  • Papounet17000
    C'est assez logique dans l'ensemble.

    Tout ceux qui ont du fric ont de ce fait des appareils de la pomme, c'est plus fun, il suffit de regarder dans les films.
    0