Ce bus chinois peut enjamber les voitures

Inventé par Song Youzhou, le straddling bus affiche des dimensions hors-normes : 60 mètres de long, une largeur de 8 mètres et une hauteur de 2.2 mètres ; il pourrait ainsi enjamber les voitures plus petites. Les pneus seront inefficaces sur un tel véhicule ; alors, il avancera sur des rails intégrés à la route.

Le straddling bus, une solution contre les embouteillages et la pollution

Ce bus enjambe les voitures

Ce bus utiliserait un moteur électrique et il atteindrait une vitesse de 65 km/h. Avec une capacité équivalente à 40 bus, un seul voyage lui suffirait pour transporter 1400 passagers. Dans ces conditions, on réaliserait des économies importantes sur l’essence, environ 800 tonnes par an et les émissions de gaz à effet de serre diminuerait de 2500 tonnes. Une avancée intéressante suite aux problèmes de pollution vécus par les villes chinoises.

L’inventeur a présenté un modèle réduit lors du High-tech expo 2016 à Pékin, un essai en condition réelle est prévu cet été à Changzhou, il sera mené par la firme Transit Explore Bus. La conception de ce véhicule remonte à 2010 et la capitale chinoise a déjà pensé à le tester. Toutefois, le projet est tombé à l’eau et Song Youzhou espère que cette nouvelle tentative sera la bonne.

En effet, ces derniers temps, les idées se sont multipliées pour améliorer le transport : voiture sans chauffeur, train hypersonique, vélo imprimé en 3D…Par rapport au bus enjambeur, elles sont à une étape plus avancée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire