L'application Strava a-t-elle dévoilé l'emplacement de bases militaires secrètes ?

Dans le dernier exemple en date, Nathan Ruser, analyste de l'UCA, a découvert que la carte d'activités publiquement accessible de Strava (une application de fitness sur Android), indique les itinéraires de remise en forme des soldats et des agents du gouvernement américain dans des zones sensibles. On peut ainsi repérer des bases américaines en Afghanistan et en Syrie, la base aérienne britannique de Mount Pleasant dans les îles Malouines, une base de la CIA en Somalie et même la fameuse Zone 51. Les troupes américaines et britanniques sont majoritairement concernées par ces révélations, mais des bases russes ont également été décrites par les données de Strava.

Nombre de ces endroits soient déjà connus, mais ils peuvent apporter des renseignements que les gouvernements ne veulent sans doute pas rendre publics, comme le probable emplacement des quartiers d'habitation et les voies de passage les plus fréquentées. En Afghanistan, les données d'activité révèlent plus encore que des bases, puisqu'il est possible d'en déduire les itinéraires de patrouille ou d'approvisionnement.

Strava a rappelé aux utilisateurs qu'ils pouvaient désactiver le partage de lieux et que la carte n'inclut pas les activités privées ou les zones considérées comme privées. Beaucoup d'utilisateurs ne réalisent pas ce que l'application partage et ne comprennent pas les implications de ces données. Il est probablement temps pour les militaires de suivre une formation à l'importance de la protection de la vie privée et de limiter leur utilisation d'appareils connectés.

Découvrez Tom's Guide pour plus d'informations sur Android et les applications Android.

Rendez-vous sur les forums Tom's Guide en cas de problème sous Android

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire