Ces scientifiques veulent savoir ce qui se passe dans les cratères de la Lune

Les scientifiques ont longtemps pensé que la lune abritait des glaces à l’intérieur des cratères sombres situés dans la partie sud. Jusqu’ici, cette théorie n’a été validée par aucun indice probant.

Le satellite naturel de la Terre est connu pour ses pics de température allant jusqu’à 100 degrés Celsius durant la journée. Mais ce n’est pas le cas à l’intérieur des cratères des deux pôles plongés dans la nuit perpétuelle. La température peut y descendre jusqu’à -200 °C d’après l’observation de l’ancienne sonde Clémentine. Même dans ces conditions, l’eau peut encore se vaporiser en raison du vide dans l’espace selon certains spécialistes. D’autre part, l’étude de la sonde Lunar Prospector, sur la répartition de l’hydrogène n’a pas réussi à convaincre la communauté scientifique. Mais la récente découverte de l'Université d'Hawaï pourrait signifier un grand pas en avant.

> > >  Lire aussi Mars : des preuves supplémentaires d'une trace de vie ?

En effet, une équipe conduite par Elizabeth Fisher a mis en évidence la présence de glace au sud de la Lune à l’aide des données récoltées par la sonde spatiale LRO. Cette dernière a relevé la température de la surface et sa réaction face à des impulsions laser. La corrélation a été établie entre la chute de la température et les caractéristiques optiques du cratère. En plus de l’eau à l’état solide, les scientifiques évoquent aussi la présence de sulfure et d’éléments organiques.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire