TV publique : la taxe sur Internet fait réagir

ASIC membresL’association des services Internet communautaires, ASIC, s’est opposée à la mise en place d’une taxe sur Internet pour financer la télévision publique.

Cette mesure a été évoquée par la commission menée par Jean François Copé afin de financer les chaînes publiques après la disparition de la publicité sur ces services.

Une taxe controversée

L’ASIC a publié un communiqué le 22 mai, dans lequel elle “continue de s’opposer à l’idée d’une taxation d’Internet, même ‘partagée’ entre plusieurs secteurs.” Cette association compte dans ses rangs des noms comme Google, Dailymotion, Microsoft, Wikipédia, MySpace ou encore Yahoo ! Entre autres raisons évoquées par l’association, celle-ci indique que cette mesure “déstabiliserait un secteur émergeant, porteur de croissance mais dont les équilibres pour la majorité des acteurs sont fragiles, et inciterait naturellement à la délocalisation.”

Par ailleurs, l’ASIC ne manque pas de rappeler qu’elle bénéficie indirectement du soutien de la Commissaire européenne à la Société de l’Information Viviane Reding, qui s’est exprimée récemment sur “l’impact néfaste d’une telle taxation pour le développement de l’économie numérique française.” Voilà donc une taxe qui ne manque pas de faire parler d’elle, alors qu’elle n’est encore qu’à l’état de proposition et pourrait bien ne jamais voir le jour. La commission Copé doit rendre son rapport définitif le 31 mai prochain, et explore encore deux autres pistes en parallèle : l’augmentation et l’élargissement de la redevance TV, ainsi qu’une taxe sur le matériel électronique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
26 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Marquant_Benjamin
    Yoouhou Internet 1, Le gouvernement français 0!!
    0
  • Anonyme
    il reste neanmoins ça :"l’augmentation et l’élargissement de la redevance TV, ainsi qu’une taxe sur le matériel électronique."

    fuck
    1
  • vikin
    Citation:
    ainsi qu’une taxe sur le matériel électronique.

    tva + éco taxe + taxe sur la copie privée et ils veulent en rajouter une .
    0