Baisse du téléchargement illégal en france en 2006

virus pirate flagMoins de téléchargements illégaux en 2006 qu’en 2005, c’est en tout cas ce qu’affirme une enquête GfK/SVM révélant un nombre d’actes de piratage quasiment divisé par deux par rapport à l’année précédente. Voilà une étude qui va donc à l’encontre de l’alarmisme des majors.

95 % des fichiers téléchargés le seraient de manière illégale, mais cela serait en forte baisse. 1 053 foyers interrogés en face à face ne sont plus que 20 % - contre 26 % en 2005- à reconnaître avoir téléchargé des fichiers musicaux dans le mois précédent l’enquête. Idem pour les logiciels (19 % contre 23 %) et les films (9 % contre 12). On passe en fait d’un mensuel 33,7 fichiers en 2005 à 14,6 en 2006.

Si la baisse est positive, elle montre tout de même qu’il est inutile de jouer l’autruche : le piratage est là et il est massif. DADVSI ne semble pas avoir éveillé la peur du gendarme puisque 54 % des foyers pirates ne se sentent pas menacés par d’éventuelles poursuites. Or l’offre légale à de la peine à suivre, 5,2 % seulement reconnaît avoir déjà visionné des programmes en VOD. D’un autre côté celle-ci est peu séduisante : qualité et facilité d’accès ne sont pas encore en sa faveur.. Il va maintenant être interressant de suivre l’évolution de ces chiffres avec la disparition progressive des DRM.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Kenelm
    En effet, car maintenant, ils disent "non" aux sondages.

    Ca ne prouve donc pas que les francais ont moins telecharge illegalement en 2006, mais simplement qu'ils ont prefere mentir plutot que d'avouer :D
    0
  • tbdb
    C'est vrai qu'au niveau mp3 et films (en vf), je dl quasiment plus rien. Par contre, les séries, ça y va. ^^

    C'est quand même bizarre dans l'ensemble, vu que les débit de téléchargement on beaucoup augmenté cette année.
    0
  • sprff
    Il n'est pas question de mentir ou d'avouer quoique se soit, mais plutot de fausser un questionnaire sans interet qui pourrait être repris dans un discours stérile et démago de quelque personnalité.
    Et puis ceux qui s'aventurent dans le téléchargement connaissent très bien la réalité des choses.
    0