Tesla veut perfectionner son pilotage automatique

L’hyperactif Elon Musk a répondu sur Twitter à un client de Tesla mécontent du comportement de son véhicule. Il reprochait spécifiquement à Autopilot de mal réagir lorsque deux voies se rétrécissent en une seule. Le PDG de la compagnie lui a rétorqué que ce problème « d’indécision » sera réglé avec la mise à jour logicielle imminente de son véhicule, et que celui-ci recevra de nouvelles fonctionnalités de pilotage automatique lors de la mise à jour d’août 2018.

Chez Tesla, les innovations technologiques s’appliquent à coup d’updates logicielles bien senties. C’est grâce à une mise à jour corrective, que le constructeur est parvenu à gagner la recommandation du tout puissant magazine Consumer Reports, une semaine seulement après avoir été recalé. À en croire le tweet de Mr Musk, le logiciel Tesla Version 9 améliorera non seulement le comportement de son Autopilot, mais il proposera également de véritables fonctionnalités de pilotage automatique.

Appliquer un patch de sécurité pour diminuer la distance de freinage de sécurité est une chose, mais rendre une Tesla totalement autonome paraît encore irréaliste à l’heure actuelle. À l’heure où l’on accuse Tesla d’induire la clientèle en erreur avec sa fonction Autopilot, et où les accidents impliquant des voitures autonomes se multiplient, le grand public et les législateurs semblent penser qu’il est urgent d’attendre avant d’introduire cette technologie au grand public. Nous risquons donc de voir un Autopilot amélioré plutôt qu'un pilotage automatique véritable. Rendez-vous au mois d'août pour en avoir le cœur net.

>> À lire : Elon Musk nous montre sa prochaine fusée en fibres de carbone
>> Plus : Elon Musk s'ennuie et sort un lance-flammes à 500 $

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire