Tesla a refusé de travailler avec Uber sur les voitures autonomes

Les partenariats s’enchaînent entre les différents acteurs du monde automobile afin de bien se positionner sur le marché des voitures autonomes. Lyft va désormais travailler avec Waymo, mais aussi avec General Motor. À ses débuts, Uber a bien imaginé ce genre de partenariat, mais avec le géant américain des voitures électriques Tesla. À l’époque, les deux sociétés n’étaient pas connues pour s’intéresser à la conduite autonome.

C’est l’auteur Adam Lashinsky qui relate cette tentative avortée d’Uber dans son prochain livre « Wild Ride : Inside Uber's Quest for World Domination ». Il y évoque un entretien entre le patron de Tesla et le PDG d’Uber Travis Kalanick. Ce dernier recherchait alors un partenariat avec le constructeur automobile pour concevoir ensemble une voiture autonome. Elon Musk lui conseille alors d’abandonner l’idée et de se focaliser sur ses activités actuelles. Travis Kalanick se souvient de ce fameux coup de fil.

« Elon a passé le reste de l'appel à me convaincre que le projet est trop ambitieux, que ce n'est pas réaliste, et que je devrais juste m'en tenir à ce que nous faisons mieux », a confié le patron d’Uber dont les projets sont mis à mal par un procès qui l’oppose à Waymo.

> > >  Lire aussi Voitures autonomes : Google accuse Uber d'avoir volé sa techno

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire