Tesla supprime plus de 4000 postes de ses effectifs

L'information vient d'Elon Musk lui-même : Tesla, l'entreprise du PDG multimilliardaire, s'apprête à se séparer de plus de 4000 de ses employés, dans l'espoir de devenir rentable. Car depuis sa création en 2003, la société n'a pas encore réussi à dégager de réels profits.

Même si Tesla est parvenu à se hisser sur le podium des marques les plus emblématiques, et ce, à une vitesse fulgurante, la santé de l'entreprise reste fragile. La cause principale reste la faible production de voitures dont est jusqu'alors capable l'entreprise. Et quand elle a reçu au premier trimestre 450 000 commandes de sa Model 3, il lui a fallu revoir totalement sa méthode de production. Car jusqu'alors, Tesla n'était pas en mesure de délivrer plus de 10 000 véhicules durant cette même période. Depuis, Tesla a revu sa copie et a prévu de produire 5 000 véhicules par semaine. Un chiffre qui est loin d'être encore atteint, notamment à cause de la manière dont sont conçues les batteries des voitures électriques. Pas de quoi rassurer les investisseurs, surtout quand on sait qu'au premier trimestre, Tesla affichait un déficit d'un milliard de dollars.

Elon Musk a donc décidé de supprimer plus de 4000 postes pour être rentable. C'est une réduction de 9% de la masse salariale que va vivre la compagnie Tesla. Elon Musk évoque une restructuration nécessaire à cause de doublons : « Tesla a grandi et évolué rapidement au cours des précédentes années, ce qui a entraîné des rôles et des fonctions dupliqués. Tandis qu'ils avaient du sens jadis, il est difficile de les justifier aujourd'hui. »

Depuis cette annonce, le titre Tesla a gagné 3,21% à la bourse de Wall Street et vaut actuellement 342,77 dollars.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum