Fusillade au Texas : Apple offre son aide au FBI

Dimanche dernier, une fusillade a fait 26 morts et plusieurs blessés dans une église au Texas. Lors d’une conférence, le FBI en charge de l’enquête déclarait avoir du mal à accéder au smartphone du meurtrier. Le téléphone étant un iPhone, Apple a ouvertement proposé son aide au FBI.

Devin Kelley, à l’origine du drame possédait un smartphone qui a été récupéré par le FBI. Les enquêteurs de l'agence gouvernementale ont essayé d’accéder à l’appareil pour en savoir plus sur les motivations du meurtrier, mais sans succès. Au moment  de la conférence de presse, on ignorait la marque du téléphone. On sait désormais qu’il s’agit d’un iPhone équipé de la technologie Touch ID.

Avec le Touch ID, le FBI aurait simplement pu entrer dans l’iPhone en utilisant le doigt du criminel. Malheureusement, le FBI ignorait cette information et n’avait pas demandé de l’aide à Apple assez rapidement. Vingt-quatre heures s’étant écoulées, le Touch ID qui n’a pas été utilisé s’est automatiquement désactivé. Désormais, la procédure pour débloquer le téléphone risque de prendre plus de temps.

Apple, de son côté a exprimé ses condoléances aux familles des victimes et a proposé son aide au FBI. La compagnie s’engage à accélérer tout processus juridique qui serait demandé par les enquêteurs.

>>> Lire aussi : iPhone X : comment retrouver le bouton d'Accueil?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire