De nouvelles hypothèses sur l'origine de la Lune

Dans un article publié dans Nature Geoscience, trois chercheurs ont remis d’actualité une ancienne théorie selon laquelle la Lune serait le produit de nombreuses collisions entre la Terre tout juste née et d’autres corps célestes. L’impact aurait arraché des débris de la Terre qui auraient fini par se regrouper en une unique sphère une fois en orbite. La création et la fusion de ces « petites Lunes » se seraient étalées sur plus de 100 millions d’années.

>>> Lire aussi : Cassini fait de superbes photos de Mimas, la lune de Saturne

Les chercheurs s’appuient sur des centaines de simulations informatiques dans leurs études. Un modèle de la planète y entre en collision avec d’autres objets et un satellite naturel comme la Lune se forme finalement. Les résultats laissent suggérer qu’il faudrait une vingtaine de ces impacts pour arriver à la taille de la Lune.

Jusqu’à récemment, de nombreux scientifiques ont privilégié la thèse de l’« impact unique » où la Terre est frappée par d’autres corps célestes en une seule collision. Malgré le fait qu’il y avait des similitudes entre la composition de la Lune et de la Terre, cette théorie a très vite été abandonnée.

Cette nouvelle hypothèse de l’impact multiple vient donc remettre en cause les anciens scénarios sur l’origine de l’astre de la nuit.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire