Tiscali France : mise à prix entre 150 et 200 Millions.

Infos-du-Net.comTiscali va mal. C'est un secret de polichinelle. Déjà il y a quelques temps, devant les rumeurs de rachat de Tiscali France, les employés avaient fait grève afin d'avoir de plus amples informations quant à ces rumeurs. Maintenant, c'est officiel.
Accusant des pertes énormes, acculé à des dettes, 317 Millions au 1er décembre, et à échéances de remboursement de 250 Millions au 1er Juillet 2005, le groupe Tiscali faisait déjà entendre il y a quelques jours recevoir des offres de concurrents afin de racheter la filliale française.

Aujourd'hui, le monde de la bourse confirme. Telecom Italia aurait déjà fait une offre, le 11 février. Deutsche Telekom, Cegetel, Bouygues Telecom ou encore Neuf Telecom semblent êtres interessés, et devraient déposer leurs demandes la semaine prochaine. Les cours de l'action ne sont pas non plus réjouissants, avec une perte entre le maximum (atteint vers décembre 2003) et aujourd'hui : le cours est passé de plus de 7 euros l'action à environ 2.65 euros aujourd'hui. La baisse est impressionnante, et révélatrice de l'état de santé de la société.

On peut le voir sur le présent graphique :
Cliquez pour agrandir

La filliale française est estimée, par les experts, entre 150 et 200 Millions d'euros, à prendre avec 250 millions d'euros de remboursement dettes à échéance au 1er juillet, ainsi que les 317 Millions de dette au 1er décembre donc.
Il est d'ailleurs à prévoir d'autres rachats dans le monde très fermé des fournisseurs d'accès à Internet, une politique de prix aggressifs comme elle est actuellement pratiquée sur les forfaits très haut débit étant fatalement source de ce type d'endettements. On peut par ailleurs s'étonner qu'il n'y ai aucune offre, à l'heure actuelle, que ça soit de Wanadoo ou de Free, les deux premiers fournisseurs d'accès Internet en France.

Peut être est-ce parce que Tiscali utilise le réseau LDCom (anciennement Louis Dreyfus) pour son dégroupage, concurrent direct des fournisseurs de traffic IP tels que France Telecom ou Illiad/Proxad.
Dans l'affirmative, pourquoi Cegetel (qui possède le réseau Telecom Developpement, plus gros réseau de traffic IP et téléphonique privé) s'y interesserait également ?

Quoi qu'il en soit, le rachat semble être la prochaine étape de la vie de Tiscali (après avoir racheté eux même à tour de bras, Libertysurf, Chez.com, et de nombreux autres). Dans cette optique, le plus important est donc le sort à la fois des salariés actuels de Tiscali ainsi que des abonnés. Le rachat impliquera nécessairement une revalidation des contrats. Les clients suivront-ils le nouveau Tiscali ? Et Quid des clients actuels qui doivent s'interroger quant à l'avenir de leur connexion Internet ?

Source : Lesechos.fr, Pour le graphique ainsi que Presence PC
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
27 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • SpoS@IDN
    Donc.. pour les abonnés que se passsera t' il ? On resilira leur contrat ..? Tiscali disparaitra ? Et si elle est racheter que se passera t' il pour les abbonés ?
    0
  • tun0s
    il sont vraiment nul tiscali

    il faut vraiment etre bete pour aller chez eux
    0
  • Subb0
    Ceux qui vont chez tiscali ne sont pas forcément au courant de leur problème ...
    0