Tiscali resserre ses activités sur deux pays

Tiscali se sépare de ses divisions les moins rentables

Tommaso Pompei, le directeur général de Tiscali, a annoncé que le groupe allait bientôt se séparer de ses activités allemandes. En effet, si l’on observe les chiffres de l’année 2005 de ces dernières, on s’aperçoit qu’une fois toutes les taxes et frais divers soustrait au chiffre d’affaires de 89 millions d’euros (12 % des ventes totales de la société) il ne reste que 4 millions d’euros de bénéfice. De plus, les 215 000 internautes de la division allemande de Tiscali ne représentent que 2 % du marché d’outre-Rhin.

Pour la période 2008-2010, le fournisseur d’accès à Internet envisage de céder plusieurs de ces divisions ce qui lui rapportera près de 400 millions d’euros. À ce sujet, la division néerlandaise de Tiscali vient d’être revendue à KPN au prix de 255 millions d’euros. À cela, devrait s’ajouter très prochainement la revente de la branche tchèque.

L’Italie et le Royaume-Uni

Selon Pompei, les deux pays où la plus forte croissance du nombre d’abonnés à l’Internet haut débit est enregistrée sont l’Italie et le Royaume-Uni. C’est pourquoi Tiscali envisage de recentrer ses activités uniquement sur ces deux pays où la marque à une bonne réputation. Le P.D.G. a aussi indiqué que d’ici 2010, tous les clients haut débit de Tiscali posséderont une offre avec Internet haut débit, VoIP et ligne téléphonique pour un prix relativement attractif. De plus, l’acquisition de la société Networks ltd permettra à Tiscali d’intégrer une option TV à son offre. A noter, que d’ici la fin de l’année une négociation avec un opérateur de téléphonie mobile aura sans doute lieu.

Les objectifs de cette réorganisation

Avec cette nouvelle stratégie, Tiscali prévoit une augmentation de son chiffre d’affaire de 20 % par an. Cette prévision devrait amener le groupe à 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires et à 1,8 million d’abonnés haut débit d’ici 2010. Pour finir, la vente des divisions allemande et tchèque devrait permettre au groupe de réduire sa dette à 176 millions d’euros (334 millions actuellement).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire