Touch ID : le système d'empreintes digitales d'Apple contourné avec une photo

Lorsque les dispositifs de lecture d’empreintes digitales ont commencé à se généraliser sur les smartphones, de nombreux experts en sécurité ont su démontrer le côté faillible du verrouillage. Les empreintes sont faciles à copier pour qui sait où les trouver, à l’aide de différents dispositifs. Nos confrères de Tom’s Hardware s’étaient d’ailleurs appliqués à le démontrer, avec succès sur un iPhone 5s.

Lire : L'iPhone 5s et Touch ID hackés avec de la gélatine

La trouvaille de Jan Krissler, démontrée à l’occasion du 31e rassemblement du CCC (Chaos Computer Club) va encore plus loin et a de quoi faire réfléchir ceux qui ont tendance à montrer leurs mains sur des photos. En se basant sur de simples clichés, l’expert est parvenu à copier l’empreinte digitale de la ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen.

Le plus surprenant est que pour arriver à ce résultat, un capteur photo conventionnel suffirait amplement. L’usage d’un logiciel, VeriFinger, permet ensuite d’analyser et d’exporter une empreinte complète à partir de plusieurs photos prises sous différents angles. Ainsi équipé, le déverrouillage du téléphone de la ministre, qu'il s'agisse d'un iPhone ou d'un Galaxy S5, ne devrait pas poser le moindre problème. Selon Jan Krissler, les hommes politiques devraient alors commencer à réfléchir à l’idée de porter des gants en public pour éviter tout risque de copie de leurs doigts et ainsi conserver l’intégrité de leurs empreintes, et donc, de leurs identités.

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire