Toyota annonce un semi-remorque qui roule à l’hydrogène

Il semble que le changement apporté par la technologie soit inévitable pour l'industrie du camionnage. Uber avait réussi à livrer une cargaison entière sans l’aide d’un conducteur humain tandis que Tesla veut lancer un semi-remorque électrique pour 2017. Même si Elon Musk continue de dire que le concept de véhicule roulant à l’hydrogène est « incroyablement stupide », ce n’est évidemment pas l’avis de Toyota qui pense construire une flotte de camion à piles à combustible.

Ce concept de semi-remorque a été présenté dans le cadre d’une étude de faisabilité commanditée par le port de Los Angeles. Le camion développe une puissance de 670 chevaux et embarque deux piles à combustible ainsi qu’une moteur électrique de 12 kWh. Le véhicule peut transporter jusqu’à 36 tonnes de marchandises tandis que l’autonomie est estimée à 350 km. En voulant passer à l’hydrogène, le port de Los Angeles veut surtout réduire ses émissions de gaz à effet de serre et profiter des nombreux points de ravitaillements implantés en Californie.

Même si Toyota a déjà beaucoup d’expérience dans les automobiles fonctionnant à l’hydrogène, Nikola Motor Company commence également à se faire un nom. La startup américaine vient de dévoiler un poids lourd du même gabarit qui roule à l’hydrogène avec une autonomie de 2000 kilomètres.

>>>Lire aussi : Ford dévoile une voiture hybride pour la police américaine

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Wirmish
    Les japonais sont stupides.

    1. Pour créer de l'hydrogène on doit utiliser 3 fois plus d'électricité que ce qui permettrait de recharger une batterie offrant la même capacité.

    2. L'hydrogène est présentement extrait du gaz naturel, ce qui est loin d'en fait un produit respectueux de l'environnement.

    3. Le stockage de l'hydrogène est un cauchemar. Les atomes d'hydrogène détruisent les réservoirs qui doivent être changé à tous les 10 ans.

    4. Les énormes réservoirs d'hydrogène des stations de recharge sont un danger important dans un pays sujet à de terribles tremblement de terre.

    5. Le coût de production de l'hydrogène est, au mieux, 3 fois plus élevé que celui de l'électricité.

    6. Les gens peuvent recharger leur voitures électrique chez eux, ou grâce à n'importe quelle prise électrique. Je leur souhaite bonne chance pour recharger leur voiture à hydrogène à domicile.

    7. La recharge ne pouvant se faire à domicile, les propriétaires de voitures à hydrogène doivent se rendre dans des station de recharge dédiés, qui sont en nombre extrêmement limité, et ils doivent payer au prix fort leur remplissage. Les Grands Groupes Pétroliers vont se faire un plaisir de remplacer l'essence et le diesel par l'hydrogène afin de conserver la main mise sur le marché. Le client ne verra pas la différence dans son porte-monnaie.

    8. Le coût des stations de recharge à l'hydrogène, et le danger qu'elles font peser sur leur entourage immédiat, font en sorte qu'elles ne pourront par concurrencer les stations de recharge électrique, simples et peu coûteuses. Elles sont donc vouées à l'échec.

    9. Ai-je vraiment besoin d'une 9e raison?