Watch Dogs dans la vraie vie : le réseau de tramway de San Francisco a été piraté

Un tramway à San Francisco en 2011 (Photo : Anton Zelenov)Un tramway à San Francisco en 2011 (Photo : Anton Zelenov)

Ce week-end, l’emblématique réseau de tramway de San Francisco a connu quelques déboires. En cause, un piratage ayant ciblé le réseau des transports ferroviaires de la ville (MUNI).

Depuis vendredi après-midi, les passagers du tramway de San Francisco se sont vus accueillir avec des messages plutôt étranges lors de l’achat de leurs billets. Les machines indiquaient en effet des termes comme « en panne » ou « métro gratuit ». Par ailleurs, les écrans placés dans les stations de tramway indiquaient « vous êtes piratés. TOUTES les données sont chiffrées », ainsi qu’une adresse email dans le but que les services de la ville contactent l’auteur de ce piratage.

Interrogé par le site The Verge, celui-ci a confirmé vouloir une rançon de la part du service des transports de la ville afin d’arrêter son piratage. « Nous attendons le contact d’un responsable du service des transports de San Francisco, mais je ne pense pas qu’ils veuillent négocier, donc nous fermerons cette adresse mail demain », a-t-il expliqué. 

De son côté, le service des transports de la ville a indiqué chercher à résoudre le problème depuis vendredi après-midi. Par ailleurs, une enquête a été ouverte. Enfin, le San Francisco Examiner raconte que plusieurs employés de l’agence n’ont plus accès à leurs mails, sans forcément que la situation n’affecte l’ensemble des travailleurs de l’agence.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire