Stratobus, le premier dirigeable autonome est un drone


D’ici peu, un nouvel engin hybride survolera le ciel pour ses missions. À mi-chemin entre drone et satellite, Stratobus représente le dirigeable de demain. Entièrement autonome, son voyage s’effectue dans la stratosphère, planant à 20 km d’altitude.

Doté d’une structure en fibre de carbone, ce ballon futuriste carbure au vert. À cet effet, il fonctionne à l’énergie solaire et intègre des cellules photovoltaïques tout au long de son enveloppe. L’électricité obtenue sera stockée dans une pile à combustible. Ce qui permettra par la suite d’alimenter ses hélices et toutes les technologies embarquées (électronique de bord, système GPS…) Long de 100 mètres, l’engin volant possède 37mètres de diamètre pour une largeur de 30mètres. Il pourra transporter jusqu’à 300kg d’équipement. Quant à ses applications, cette plateforme volante sera utilisée pour des missions de surveillance, de télécommunication ou de cartographie, en particulier dans les régions éloignées.

Stratobus est un projet de la firme Thales Alenia Space, conçu en collaboration avec Airbus Defense & Space, Zodiac Marine et le CEA –Liten. Le prototype, dépourvu d’équipage à bord, est attendu d’ici 2020.


Stratobus

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire