Tunisie : la pornographie bannie du Net

La cour d’appel de Tunis a confirmé le jugement rendu en premier instance obligeant l’ATI (Agence Tunisienne de l’Internet) à mettre en place un blocage de tous les sites à caractère pornographique. La plainte déposée initialement en mai dernier par 3 avocats invoquait la dangerosité de ces sites pour la jeunesse et leur incompatibilité avec les valeurs musulmanes.

La défense de l’ATI reposait essentiellement sur le fait qu’elle n’avait pas les moyens techniques et financiers de mettre en place un tel filtrage. Un argument que la cour n’a pas retenu.

L'affaire ira en cassation

L’agence ne s’avoue pas vaincue et compte faire appel de la décision devant la cour de cassation. Mais selon une déclaration faite à l’AFP de Maître Turki, l’un des 3 avocats demandant la fermeture des sites pornographiques, «la cassation n'a pas d'effet suspensif et donc l'ATI est obligée d'appliquer dès maintenant la décision de la Cour d'appel».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • jeyjey0001
    Et il se passe quoi s'ils font rien ?
    0
  • aze555666
    Citation:

    et leur incompatibilité avec les valeurs musulmanes.

    C'est peut-être normal de sortir ce genre de choses, selon le droit tunisien.
    Mais c'est vraiment scandaleux qu'il y ait encore tant de pays dans le monde où ce genre de chose peut exister (le genre de chose choses = pouvoir bloquer des choses dans un pays à cause de la religion majoritaire).
    Je ne vois pas en quoi les croyants d'une religion ont le droit de dicter leur conduite à tout le monde en fonction de leur propre croyance (y compris les autres croyants de cette même religion, et surtout ceux qui n'en font pas partie).
    Les gens qui ne sont pas musulmans, même minoritaires, n'ont pas a subir qu'on leur impose des choses liées à l'Islam.
    De même, les gens qui sont musulmans peuvent vivre comme ils l'entendent avec leur croyance. La plupart respecteront les interdictions de la religion (pas besoin d'une loi nationale), les autres ... eh bien c'est leur problème et éventuellement celui de leur responsables religieux, pas celui d'un état.
    4
  • recma
    Citation:
    Mais c'est vraiment scandaleux qu'il y ait encore tant de pays dans le monde où ce genre de chose peut exister (le genre de chose choses = pouvoir bloquer des choses dans un pays à cause de la religion majoritaire).


    Ça nous parais scandaleux dans le pays dans lequel nous vivons effectivement.

    Toutefois tous les pays n'ont pas encore mis en place la séparation religion / état. D'ailleurs à l'échelle de l'histoire de la France on n'en bénéficie que depuis peu de temps (1905)...
    1