[Màj] Twitpic ne fermera pas sous la pression de Twitter

Mise à jour du 19/9/2014 : 

Twitpic vient d’annoncer, via un message sur Twitter, qu’il ne fermera finalement pas ses portes le 25 septembre prochain comme prévu. Il vient en effet d’être racheté par une société dont le nom n’a pas encore été dévoilé.

« Nous sommes heureux d’annoncer que nous avons été rachetés et que Twitpic va continuer ! Nous publierons plus de détails dès que nous pourrons dévoiler son identité », a écrit Twitpic sur Twitter. Ce retournement de situation semble donc être de bon augure pour le service de stockage de photos, reste à savoir s’il pourra conserver son nom, pour lequel Twitter l’avait obligé à annoncer sa fermeture en premier lieu.


Article original du 5/9/2014 :

Twitpic, le service de partage d’images non officiel de Twitter, va fermer ses portes fin septembre. Dans un message sur le blog de l’entreprise, le fondateur Noah Everett fixe la date de la fermeture au 25 septembre prochain et rejette la faute sur Twitter.

Selon Everett, c’est en effet Twitter qui aurait réclamé la fin de Twitpic. Le réseau social aurait en effet contacté le département légal de Twitpic pour demander « l’abandon de la marque, au risque de perdre l’accès à l’API ». Twitpic, qui existe depuis début 2008 et avait déposé son nom en tant que marque en 2009, n’a pas eu d’autre choix que de se plier à l’injonction du géant, et fermera donc prochainement ses portes. Pour les utilisateurs du service, Everett promet toutefois qu’un système permettant d’exporter ses photos et vidéos va être mis en place dans les prochains jours.

« C’est une nouvelle dure et inattendue », explique Noah Everett, visiblement surpris d’un tel revirement de la part de Twitter. En effet, si Everett reconnaît que le dépôt de la marque Twitpic a « connu plusieurs obstacles et difficultés » à l’époque, Twitter ne s’était jamais aussi fermement opposé à son existence pendant ces six dernières années.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire