Twitter sert aussi à mesurer le bonheur

Alors que certains sociologues aimeraient mettre en place un indice du bonheur pour remplacer celui du PIB, deux scientifiques américains tentent de le mesurer à l’aide d’un logiciel analysant tweets et blogs.

Des hauts et des bas

Peter Dodds et Chris Danforth ont ainsi mis en place un logiciel qui analyse plus de 2,3 millions de blogs. Le robot repère les phrases commençant par « I feel » ou «I am feeling » et évalue les mots suivants. C’est au total 1034 mots qui ont été ainsi placés sur une échelle de valeurs. Depuis peu, c’est également Twitter qui est la cible de ces analyses avec environ 1000 tweets passés en revue par minute.

Après plus de 10 millions de phrases analysées, les deux scientifiques ont donc décidé de concevoir un site web en Flash, représentant les résultats en temps réel de cette étude. Selon eux, le moral de la population américaine (elle représente 90 % des sondés) connait ainsi des pics de bonheurs (jour de l’élection présidentielle, investiture d’Obama), mais aussi des baisses (commémoration du 11 septembre, mort de Michael Jackson). Dodds et Danforth précisent que si leur système n’est pas fiable à 100 % (la représentativité de la population n’étant pas assurée) elle reste plus sûre que les sondages faits dans la rue, les personnes interrogées ayant tendance à surévaluer leur bonheur.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire