Twitter va faire baisser votre nombre de followers pour plus de transparence

Dans les prochaines semaines, les utilisateurs de Twitter devraient s’attendre à voir leur nombre d’abonnés réduire significativement. Le réseau social a en effet annoncé une mesure visant à « augmenter la confiance dans le nombre d’abonnés ».

Parmi les différentes mesures qui peuvent être prises par Twitter pour protéger un compte, le réseau social peut verrouiller un profil. Ce type de mesure peut notamment être pris lorsque Twitter constate « des changements soudains dans le comportement d’un compte », si le propriétaire du compte, prévenu par mail, ne s’est pas manifesté et n’a pas confirmé qu’il s’agissait bien de lui. L’idée est ainsi de protéger les profils de cas de piratage. Twitter considère ainsi que le compte a été compromis et ne permet plus à personne de se connecter à ce profil verrouillé.

Jusqu’à présent, ces profils verrouillés comptaient toujours dans le nombre total de followers d’un compte Twitter. Désormais, le réseau social va supprimer ces comptes du nombre de followers des profils qu’ils suivaient. « La plupart des personnes vont voir une baisse de moins de quatre followers, les autres avec plus de followers verront une baisse bien plus importante. Nous comprenons que ça puisse être difficile pour certains, mais nous pensons que la précision et la transparence font de twitter un service plus fiable pour les conversations publiques », explique le réseau social sur son blog.

Ce changement de politique de la part de Twitter devrait surtout affecter les comptes avec le plus d’abonnés. Comme l’a remarqué le Washington Post, le président américain Donald Trump a ainsi perdu environ 100 000 abonnés sur 53,4 millions une fois la mesure mise en place. Du côté de Barack Obama, la perte constatée sur ses 104 millions de followers est quant à elle de 400 000 environ. Dans les deux cas, on constate donc que c’est en moyenne 0,25 à 0,5% des comptes qui semblent être concernés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire