Un Australien de 17 ans à l’origine de la faille Twitter

24 heures après le raz-de-marée subit par Twitter.com et une grande partie de ses utilisateurs, on en sait un peu plus sur l’origine de la faille. Un jeune Australien de 17 ans a reconnu avoir trouvé une faille dans la sécurité du site de micro-blogging, dans laquelle de nombreux pirates se sont engouffrés, créant une vague de perturbations durant plusieurs heures.

Pour cela, Pearce Delphin, répondant au pseudo de @zzap sur Twitter, a entré un code Javascript comme un texte normal dans un message, qui déclenchait l’ouverture de pages Web simplement en survolant le texte avec la souris. « J’ai fait cela simplement pour voir si cela pouvait être fait, pour voir si le code Javascript pouvait être utilisé dans un tweet », s’est-il confessé auprès de l’AFP.

Excuses de Twitter

Son idée a ensuite été reprise par de nombreux hackers, qui ont notamment utilisé la faille pour rediriger les utilisateurs vers des sites pornographiques ou pour créer des tweets semblables à des vers, se propageant rapidement sur le réseau social. « Lorsque j'ai posté mon tweet, je n'aurais jamais imaginé que cela allait décoller comme cela. Je n'y avais vraiment pas pensé », a ajouté Pearce Delphin.

Dans la foulée des millions de comptes touchés, Twitter a présenté ses excuses. Un responsable de l’équipe de sécurité du site de microblogs, Bob Lord, a assuré qu’aucune donnée n’avait été compromise lors de l’incident.

Twitter.com victime d'une faille

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Dr_cube
    A la lecture du titre de la news, je pensais que l'employé de Twitter qui a introduit cette faille dans le code du site était un australien de 17 ans... Or cet australien est seulement le type qui a utilisé cette faille en premier.
    Titre bidon, comme d'hab sur ce site...
    3
  • quecg2
    Dr_cubeA la lecture du titre de la news, je pensais que l'employé de Twitter qui a introduit cette faille dans le code du site était un australien de 17 ans... Or cet australien est seulement le type qui a utilisé cette faille en premier. Titre bidon, comme d'hab sur ce site...

    il y a aucune référence à un employé de twitter dans le titre ...

    sinon, combien d'utilisateurs twitter à perdu ?
    -3
  • miplou
    Je suis surpris que des failles pareilles soient encore possibles sur un site pareil et surtout à notre époque... Enfin le coup de la faille du code dans les commentaires ça date pas d'hier...
    4