Il estime Uber responsable de son divorce et réclame 45 millions

Un homme d’affaires de la Côte d’Azur vient de déposer une plainte contre Uber, qu’il accuse d’être responsable de son divorce. Il demande 45 millions d’euros de réparation, jugeant qu’une faille dans l’application pour iPhone serait à l’origine de ses problèmes de couple.

Tout commence il y a quelques mois lorsque l’entrepreneur emprunte l’iPhone de sa femme pour commander une voiture sur Uber, en se connectant sur son propre compte. Cependant, après que sa femme a récupéré son téléphone et remis son compte dans l’application, elle avait toujours accès aux notifications destinées au compte de son mari, et pouvait donc suivre à la trace ses différentes commandes, ainsi que le nom du chauffeur, le type de voiture et la plaque d’immatriculation, le tout sans être connectée au compte en question.

L’histoire se complique lorsque l’épouse de l’homme d’affaires suspecte celui-ci d’infidélité, et demande le divorce en fournissant les reçus Uber comme preuve des mensonges de son conjoint. Depuis, le mari volage s’estime lésé et demande réparation à Uber. Le bug des notifications de l’application n’est pas un cas isolé, plusieurs utilisateurs ayant déjà rapporté qu’ils continuaient à recevoir les notifications d’un autre compte sur leur téléphone après que celui-ci a été déconnecté. Uber ne révoquerait en effet pas correctement l’accès d’une application à un compte, même après une déconnexion en bonne et due forme.

Depuis, Uber dit avoir corrigé ladite faille, aussi bien sur iOS que sur Android, et annonce que le souci ne devrait plus se produire chez les utilisateurs désormais. Concernant l’affaire de divorce dans laquelle elle est impliquée, l’entreprise refuse de s’exprimer. L’affaire est désormais entre les mains du tribunal de grande instance de Grasse.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire