Uber : 57 millions d’utilisateurs hackés, 100 000 dollars pour le cacher

En 2016, Uber aurait été la cible de deux hackers qui auraient dérobé des millions de données. À l’époque, le service de covoiturage aurait payé les hackers pour que ces derniers suppriment les données volées, mais également pour qu’ils gardent l’incident sous silence.

C’est un nouveau scandale auquel doit faire face Uber. Le nouveau PDG Dara Khosrowshahi a annoncé que le cloud d’Uber avait été piraté l’année dernière. Ce sont les données de 57 millions d’utilisateurs et de 600 000 chauffeurs qui ont été dérobées. Parmi ces données, on retrouve notamment les noms des utilisateurs, leurs adresses électroniques, leurs numéros de téléphone, mais également les permis de conduire des chauffeurs. Le PDG ajoute toutefois que les données bancaires, les dates de naissance et les numéros de sécurités bancaires n’ont pas été touchés.

Au moment de l’attaque, la compagnie aurait offert 100 000 dollars aux deux hackers afin qu’ils détruisent les données volées, mais également afin qu’ils ne divulguent pas l’incident. Uber souffrait en effet déjà de plusieurs scandales et un de plus n’aurait pas été bon pour la compagnie. Dara Khosrowshahi affirme qu’il est au courant du piratage depuis peu et qu’il regrette la décision prise aux moments des faits.

Les deux employés en charge du service de sécurité d’Uber en 2016 ne font plus partie de la compagnie. Uber a fait appel à la NSA pour éviter qu’un nouveau piratage puisse se reproduire.

>>> Lire aussi : Uber ajoute plusieurs nouvelles fonctionnalités pour améliorer la localisation

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire