Uber lève un peu plus le voile sur sa flotte de taxis volants

La compagnie de mise en contact de conducteurs et d’usagers a ainsi annoncé être entrée en partenariat avec des entreprises d’aéronautiques et des organismes gouvernementaux (dont l'armée américaine et la NASA) afin d’aider au développement des VTOL électriques. Selon Uber, les Elevate pourront voler jusqu’à une altitude de 600 mètres à plus de 240 km/h. Leurs batteries électriques offriront une autonomie de 96 km et se rechargeront en cinq minutes.

Uber affirme que la conception de sa flotte de taxis volants est centrée sur le confort des passagers, la position surélevée des ailes laisserait largement assez de place pour embarquer et débarquer sans avoir à se baisser. Selon la compagnie, les villes de Dallas, Dubai, et Los Angeles seraient les premières à posséder leurs flottes de véhicules UberAir dès 2020. Bien qu’Uber souhaite que ses véhicules Elevate soient, à terme, automatisés, des pilotes seront à bord des premiers vols. Des taxis volants autonomes d’ici moins de 10 ans, est-ce possible selon vous ?

Les taxis volants : bientôt une réalité ?


>>> Premier vol habité réussi pour Surefly, l'hélicoptère-drone de Workhorse
>>> Le taxi volant d'Airbus arrive en 2018

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire