L'UFC Que-Choisir attaque Facebook, Twitter et Google+

L’UFC Que-Choisir vient de saisir la justice devant le tribunal de grande instance à l’encontre de Facebook, Twitter et Google+. Selon l’association de consommateurs, les trois réseaux sociaux ne respecteraient pas le code de la consommation et de la loi Informatique et Libertés.

La question du respect de la vie privée sur les réseaux sociaux existe depuis des années, mais aujourd’hui, l’UFC Que-Choisir a décidé de passer à l’offensive en assignant en justice les trois plus importants réseaux. « Plus que jamais, la question de l’usage des données personnelles est un sujet préoccupant. Il ne s’agit pas de stigmatiser la collecte stricto sensu de données par les entreprises (...), la véritable question a trait à l’information des intéressés sur la collecte, la finalité de cette utilisation et les moyens de la contrôler », écrit Alain Bazot, président de l’UFC.

Selon l’association de consommateurs, les internautes ne seraient donc pas suffisamment informés des données qui seraient collectées sur eux. La décision de l’UFC pourrait d’ailleurs avoir été motivée par les récentes révélations sur l’affaire PRISM, et le fait que la NSA aurait eu un accès à toutes les données personnelles et messages des utilisateurs de réseaux sociaux, à l’insu des internautes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • NicoWhat
    pour aboutir à quoi ? je me demande. mais je comprends la démarche
    0