YouTube : le jackpot pour Universal Music

Alors que les majors ne cessent de se plaindre d'être victime du Web (chute des ventes, téléchargement illégal en masse, développement des productions alternatives, etc.), voilà que nos confrères américains de CNET révèlent que Universal, apôtre de la lutte anti-piratage, touche énormément d'argent de... YouTube.

100 millions de dollars de revenus

Pour la première fois, il apparait que les maisons de disque, et en l'occurrence ici Universal, profitent de leur exposition sur YouTube. Rio Caraeff, vice-président de la division eLabs d'Universal Music, a ainsi déclaré à CNET que YouTube rapporte en réalité des dizaines de millions de dollars. En fait, des sources proches de Universal évoquent même la somme rondelette de 100 millions de dollars si l'on compte l'ensemble des partenariats d'Universal (YouTube mais aussi MySpace, MTV, iMeem, etc.).

Il fait d'ailleurs le distinguo entre les diffusions des chansons sur YouTube et à la radio : «(YouTube) ce n'est pas comme la radio où c'est simplement promotionnel. C'est pour nous une source de revenus, un business en perpétuel évolution, de l'ordre de 80% cette année.» Universal dispose ainsi d'un partenariat avec YouTube : en contrepartie de la diffusion des clips de ses artistes sur YouTube, le site de partage lui reverse une partie de ses revenus. les deux compagnies partagent également les revenus extraits des diffusions des clips postés directement par les internautes.

Chris Maxcy, Directeur des partenariats chez YouTube s'explique : «YouTube est l'endroit idéal pour les labels pour promouvoir leurs artistes et pour les fans pour en découvrir de nouveaux et profiter de leurs favoris. Nous souhaitons vraiment devenir de bons partenaires avec les majors et nous sommes ravis qu'ils en tirent autant de succès.»

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • mauki
    S'ils avaient été moins gourmands sur les %, ils n'en seraient pas là !!
    Maintenant ... habituer les internautes à d'autres comportements n'est pas jouer !
    Et les sanctions ne seront pas dissuasives.
    0
  • shooby
    En totu cas on voit bien leur hypocrisier là : prétendre que youtube serait la cause de leur problème car les gens qui vont voir youtube n'achèteraient pas leurs CD et voir se que ce même youtube leur rapporte c'est se foutre de notre gueule
    0