[CES] Vaio P : 1000 euros pour un netbook

Ça y est, Sony vient enfin de lever définitivement le voile sur son mystérieux Vaio P. Le constructeur japonais entretenait le mythe depuis quelques jours avec semaines avec des publicités peu compréhensibles mettant en scène une enveloppe.

Poids plume

Aujourd’hui, on comprend l’allégorie de l’enveloppe. Le Vaio P est en fait extrêmement compact. Ses dimensions n’ont pas encore été données par Sony, mais on peut voir sur les images constructeur qu’il peut être transporté dans une poche intérieure de veste. Son poids est ridiculement petit puisqu’il ne pèse que 638 grammes.

Le Vaio P a l’allure d’un netbook, il en possède le processeur, mais son prix le met définitivement à la porte de cette catégorie de PC portables. Il est en effet décliné en trois configurations qui s’échelonnent entre 1000 € et 1400 €, des prix bien loin du concept netbook.

Plus proche du Vaio TT que de l'Eee PC

La plus grosse configuration est composée d’un processeur Atom Z530, un processeur fonctionnant de concert avec le nouveau chipset Poulsbo. Ce couple consomme moins que l’Atom N270, classique aux netbooks, et est plus capable de décoder des flux HD que le même N270. Sony opte pour 2 Go de mémoire vive sur ce modèle nommé VGN-P19VN. C’est à partir du support de stockage que l’on s’aperçoit réellement du décalage avec les UMPC. C’est donc un SSD de 128 Go que l’on découvre dans ce netbook high-cost. On continue avec l’écran d’une diagonale de 8 pouces pour une résolution de 1600 x 768.

Le menu de la PS3 sur un portable

Sur les autres modèles, Sony a remplacé le Z530 par un Z520 et le SSD par un disque dur mécanique de 60 Go, vraisemblablement en 1,8 pouce. À côté de ces composants principaux, on trouve du Wi-Fi n, de la 3G+, du Bluetooth et une Webcam « Motion Eye. »  Bien entendu, tous ces portables fonctionnent sous Windows Vista Pro. Mais pour accéder rapidement à quelques fonctions clés telles qu’Internet, il suffit de presser un simple bouton pour voir apparaître une interface XrossMediaBar. C’est la même qui est utilisée sur les téléviseurs Bravia, la PSP ou encore la PS3. un menu plus simple qui évitera de devoir attendre pour utiliser son PC.

C’est d’ailleurs un bon point lorsque l’on sait que l’autonomie annoncée pour le Vaio P va de 2 h 45 à 3 h selon les modèles. Cette donnée théorique fait un peu peur pour un PC qui se veut nomade. On terminera par le clavier qui occupe toute la surface du P. Il possède en outre des touches « largement espacées », selon Sony. La sortie du Vaio P est prévue pour le mois de février prochain.

Notre thématique CES

Consulter notre guide sur les PC portables