Vera Rubin, experte de la matière noire, est décédée à 88 ans

Vera Rubin est décédée le 25 décembre dernier à l’âge de 88 ans. Son nom est peut-être méconnu du grand public, mais cette astronome américaine a révolutionné la perception de l’univers en confirmant l’existence de la matière noire. Selon plusieurs scientifiques, cette substance constituerait 90% de l’univers. Même si plusieurs chercheurs reconnaissent la qualité de ses travaux, Vera Rubin n’a jamais obtenu le prix Nobel de physique. À ce propos, seules deux physiciennes ont déjà obtenu cette récompense ultime, Marie Curie et Maria Goeppert-Mayer. Pour information, cette dernière a obtenu la sienne en 1963.

Vera Rubin confirme les théories de Fritz Zwicky

Alors qu’il étudiait les galaxies composant la Chevelure de Bérénice, Fritz Zwicky a remarqué que leur vitesse est tellement élevée que normalement, le groupe aurait dû se séparer. Il a alors émis l’hypothèse d’une matière noire dont la gravité maintiendrait ces éléments ensemble. Presque 40 ans plus tard (1970), Vera Rubin et Kent Ford confirment cette théorie lors d’une étude portant sur les galaxies spirales. Au sein d’Andromède, les étoiles situées sur les bords sont si rapides qu’elles auraient dû être « éjectées » depuis longtemps. Ainsi, une force invisible les retient et  elles restent liées au groupe.

Vera Rubin confirme les théories de Fritz Zwicky

Selon Emily Levesque, un astronome de l’Université de Washington (États-Unis), cette découverte figure parmi les plus importants du siècle dernier, « elle a engendré une sous-catégorie au niveau de l’astrophysique et la physique des particules ».  Néanmoins, à partir des données récoltées par le satellite américain Spitzer, d’autres chercheurs ont conclu l’inexistence de cette matière noire. Pour eux, les gaz et les galaxies visibles suffisent à expliquer ces vitesses phénoménales. Bref, le débat reste ouvert.

>>> Lire aussi : CarrieFisher est décédée, adieu princesse Leia


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire