Hyperloop pulvérise son propre record de vitesse

Les ingénieurs de Virgin Hyperloop One ont mené cette expérience sur une piste localisée dans le désert du Nevada, au nord de Las Vegas. Le train mesure 8,4 m tandis que le tube à essai en béton atteint une longueur de 480 mètres. Grâce à un système de sas, l’appareil évolue dans un environnement presque sans air. La pression est équivalente à celle enregistrée à 60 km d’altitude. Une autre source de frottement est éliminée par la lévitation magnétique, la nacelle planait au-dessus de la piste d'essai. Autrement dit, les conditions sont réunies pour atteindre une vitesse élevée.

Richard Branson est nommé président non exécutif

Lancé à pleine vitesse, le véhicule a atteint une vitesse de pointe estimée à 386 km/h, soit 33 km/h plus vite que l’ancien record établi par Elon Musk cet été. Virgin Hyperloop One a aussi annoncé deux autres nouvelles. Richard Branson devient président non exécutif et l’entreprise vient de lever 50 millions de dollars alors que Shervin Pishevar, son cofondateur, a temporairement quitté ses fonctions suite à des accusations de harcèlement sexuel.

Beaucoup de travail reste encore à faire avant que l’Hyperloop One soit complètement fonctionnel. En tout cas, les différents tests montrent que l’entreprise est sur la bonne voie. Elle espère atteindre son objectif d’ici 3 ans.

>>> Lire aussi : Arrivo : un projet concurrent de hyperloop à 320 km/h

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire