Sur Android, les malwares aiment se déguiser en jeux

Un malware vient d’être découvert dans une application populaire pour Android, qui avait la particularité d’être diffusée directement sur le Google Play Store. Il s’agit du jeu Viking Jump, téléchargé par plusieurs milliers d’utilisateurs, qui contenait le malware, resté indétecté par Google.

À lire : 
Android : les meilleures applications gratuites

Surnommé « Viking Horde », le virus en question serait « persistent » et « difficile, voire impossible à enlever manuellement », explique ses découvreurs du cabinet de sécurité Check Point. Une fois installée, l’application contacte immédiatement un réseau d’ordinateurs zombies (ou botnet) contrôlé par la ou les personnes responsables de l’attaque via la connexion de l’appareil, et ouvre un accès à distance sur l’appareil infecté. Un smartphone infecté peut avoir divers comportements, certains effets rapportés vont de l’envoi de messages texte publicitaires à l’insu du propriétaire à de possibles vols de données. De plus, les smartphones rootés, qui donnent donc un accès plus en profondeur au système, permettraient au malware de télécharger et d’installer des composants le rendant plus difficile à supprimer.

Viking Jump n’est pas la seule application à avoir diffusé un malware sur le Google Play Store sans se faire détecter. Check Point rapporte que déjà cinq applications différentes auraient déjà été à l'origine d’attaques similaires sur Android : « Parrot Copter », « WiFi Plus », « Memory Booster » et « Simple 2048 » sont donc à éviter. Les applications concernées sont toujours disponibles sur le Google Play Store à l’heure où nous écrivons ces lignes, et Google n’a pour l’instant pas réagi à cette découverte récente.

À lire : 
Android N : les 10 véritables nouveautés

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire