Le nouveau preneur d’otage de votre disque dur

Infos-du-Net.comVous devez certainement déjà connaître ces virus qui cryptent vos données afin de vous demander ensuite une rançon en milliers de dollars à payer directement sur un compte en Russie afin d’obtenir en retour la clé de décryptage permettant de revoir vos données vivantes. Cette fois-ci, la technique se diversifie un peu et c’est à une véritable prise d’otage de son disque dur que l’utilisateur infecté peut avoir droit...

Ransom-A reprend une méthode bien connue dans le monde du piratage informatique. Ce virus est un des nombreux à demander une rançon à l’utilisateur pour que celui-ci puisse récupérer ses données. Mais celui-ci est encore plus vicieux. Une fois sur la machine, il va alors demander à l’utilisateur le virement d’une dizaine d’euros à son créateur afin que celui-ci n’efface pas les données de son disque dur. L’absence d’une réponse entraînera, toutes les trente secondes, la destruction des documents présents à un endroit du disque dur. Largement diffusé par mail, il serait également répandu sur les réseaux peer to peer. Le fichier dans lequel il se cache propose de visionner des images pornographiques. Pour finir, et afin de préserver efficacement son anonymat, l’auteur du virus utilise Western Union pour le transfert d’argent.

Source : Zataz
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
16 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • manslipkorn
    Citation:

    Le fichier dans lequel il se cache propose de visionner des images pornographiques


    Tiens, encore un virus pour lequel je suis sûr de ne pas être infecté ;-)

    Par contre, j'aimerais bien connaitre le nombre de petits pervers qui vont se faire avoir :-D
    0
  • JissB
    il ont qu'a pas etre aussi curieux ! ;-)
    C'est tres mechant comme technique !
    Le piratage a ce genre de fin c'est honteux :-x
    0
  • Kolymine
    honteux :p mais lucraif, pis y a qu'à pas télécharger de contenu pornographique. (j'vais aretter moi du coup)
    0