Vladimir Poutine met la main sur le Facebook russe

Le site VKontakte, souvent considéré comme le Facebook russe, est au centre d’une polémique en Russie. Son fondateur et PDG, Pavel Durov, avait annoncé sa démission au début du mois d’avril, mais révèle aujourd’hui qu’il aurait été poussé vers la sortie par des proches de Vladimir Poutine, qui ont ensuite repris les rennes du site.

« Ma liberté d’action en tant que directeur général pour diriger la société s’est nettement réduite », a expliqué Pavel Durov à propos de son départ de VKontakte. Trois semaines plus tard, il revient donc sur ses déclarations, en expliquant que le site « passe sous le contrôle complet d’Igor Setchine et Alicher Ousmanov ». Les deux hommes, respectivement vice-premier ministre de la Fédération de Russie et homme d’affaires parmi les plus influents du pays, sont deux personnalités proches de Vladimir Poutine.

Mais cette histoire n’est que la dernière en date concernant VKontakte et ses 100 millions d’utilisateurs en Russie et dans les pays environnants. Alicher Ousmanov était en effet déjà détenteur de 40% de l’entreprise en janvier dernier, alors que Pavel Durov lui cédait 12% de ses propres parts. Cette décision intervenait après que ce dernier a été soupçonné d’avoir utilisé les données de VKontakte pour lancer son nouveau service, Telegram, comparable à WhatsApp et très populaire en Russie. Plus tôt, c’est le FSB, le service de renseignements russe, qui avaient contacté Pavel Durov pour lui demander les informations personnelles des organisateurs du groupe à l’origine de la contestation ukrainienne. Après leur avoir opposé un « refus catégorique », il a par la suite indiqué avoir reçu des pressions pour faire fermer la page d’un blogueur russe de l’opposition.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • TomTom654
    L'est pas un peu orienté l'article là ? vilain poutine ? il se passe quoi en france avec Soral et dieudonné ? facebook fermé non ?
    0