Des révélations montrent les liens secrets entre Wikileaks et Donald Trump Jr

Depuis plusieurs mois, le compte Twitter de WikiLeaks entretient une correspondance secrète avec Donald Trump Jr., selon des messages publiés par The Atlantic. Les messages, qui ont également été fournis aux enquêteurs du Congrès, montrent que WikiLeaks aurait poussé le fils du président Trump à partager certains messages, allant des contenus anti-Clinton aux données volées directement de la campagne démocrate.

Toutefois, tous les messages n'étaient pas tous particulièrement anti-Clinton. D’ailleurs, les révélations montrent que Wikileaks avait incité le fils Trump à convaincre son père de publier sa déclaration fiscale en octobre 2016. Le site s’appuie donc sur ces données pour montrer son impartialité et qu’il n’a pris parti ni pour l’un ni pour l’autre durant la campagne.

D’autre part, dans un message peu après l'élection, WikiLeaks aurait demandé au fils du président si ce dernier pouvait nommer Julian Assange ambassadeur d’Australie (son pays natal) à Washington DC. Le site utilisait comme argument le fait que son fondateur avait été séquestré et était une victime de l’administration Obama/Clinton.


Pour aller plus loin, Wikileaks serait même intervenu au moment des révélations du New York Times à propos des rencontres entre Donald Trump Jr. et l’avocate russe liée au Kremlin Natalia Veselnitskaya. Dans cette affaire, Wikileaks aurait demandé directement au fils Trump de lui transmettre les échanges de courriers électroniques en question. Donald Trump Jr. aurait d’ailleurs peu après publié ces contenus sur son compte Twitter personnel.

Ces révélations sembleraient prouver que Wikileaks soutenait à sa façon la campagne de Donald Trump, notamment en piratant les données et les emails des membres de la campagne démocrate de Hillary Clinton, ce qui lui aurait coûté un grand nombre d’électeurs. La nouvelle a déjà suscité de vives critiques de la part des enquêteurs du Congrès. Dans une déclaration, le député Adam Schiff a affirmé que ces révélations "démontrent une fois de plus la volonté au plus haut niveau de la campagne Trump d'accepter l'aide étrangère."

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire