Wax, le premier smartphone 4G de Wiko

Lors du salon Mobile World Congress de Barcelone, nous avions pu découvrir le Wax, un nouveau smartphone de Wiko. Ce smartphone d’entrée de gamme a la particularité d’être équipé d’une puce Tegra 4i, une première sur le marché. Depuis février, la marque a visiblement continué de travailler puisqu’il est désormais en phase de précommande. Et pour une fois, ses arguments sont pour le moins nombreux, à commencer par ce fameux Tegra 4i.

Lire : [MWC 2014] Les tops et les flops du salon du mobile

Cette puce s’est fait un peu attendre puisqu’elle aura mis plus d’un an à arriver dans un téléphone. Cela valait-il le coup ? Dans les faits, nous attendons de poser nos doigts sur l’appareil, mais sur le papier, il faut admettre que la solution semble intéressante : un processeur à quatre cœurs cadencés à 1,7 GHz et surtout, une prise en charge de la 4G. Il s’agit de la norme Cat3, donc jusqu’à 100 Mbit/s. Compte tenu du nombre d’opérateurs proposant jusqu’à 150 Mbit/s (Cat4), c’est largement suffisant.

Le reste du téléphone répond visiblement aux attentes sur ce segment de prix, à savoir un écran 4,7 pouces à définition 720p (la résolution atteint par conséquent 315 ppp), 1 Go de mémoire vive, un capteur photo 8 mégapixels et un mémoire interne de 4 Go extensibles grâce à un port microSD. On regrette simplement qu’Android ne soit pas livré dans sa dernière version KitKat, puisqu’il faut se contenter de la déclinaison 4.3 Jelly Bean. La batterie de 2 000 mAh est attendue au tournant, les puces Nvidia ayant l’habitude de consommer un peu d’énergie.

Commercialisé aux alentours de 200 euros, il semble offrir un rapport qualité/prix réellement intéressant, sans doute plus en tout cas que le Darkfull de la même marque, testé il y a plusieurs mois de cela.

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire