Windows 10 : comment activer le centre de notifications

Windows 10 est sorti ! Mais pas de précipitation : si Microsoft a bel et bien diffusé librement la semaine dernière son nouveau système d'exploitation, il s'agit en réalité d'une préversion. La Technical Preview de Windows 10, puisque tel est son nom, propose de tester la prochaine version du système d'exploitation et de se faire une idée de ses nouveautés. Reste que certaines fonctionnalités, dont on a pourtant pu voir quelques captures d'écran ici et là sur le web, manquent encore à l'appel. C'est le cas notamment du nouveau centre de notifications, que Microsoft n'a visiblement pas activé dans la Technical Preview. Une petite astuce permet malgré tout de le mettre en place, afin d'en profiter au quotidien.

Pour activer le nouveau centre de notifications, il est nécessaire de télécharger un petit pack. Vous le trouverez à l'adressehttp://t.co/eSkABe0KxT. Une fois cette archive récupérée, décompressez dans le répertoire C:\Stuff les deux fichiers notification.exe et notification.dll qu'elle contient. Faites attention à bien décompresser la version qui correspond à votre système d'exploitation : 32 ou 64 bits. Double-cliquez sur notifications.exe et le tour est joué. Notez qu'il faudra laisser l'exécutable tourner en tâche de fond, faute de quoi le centre de notifications se désactivera automatiquement.

Le centre ainsi installé vous prévient du moindre événement : un nouveau message dans Skype, un périphérique branché ou débranché, un mauvais réglage, etc. Par défaut, le centre se place en bas à droite de la barre des tâches, mais vous pouvez faire en sorte qu'il occupe une autre position à l'écran. Notez enfin qu'il ne s'agit pas d'un patch officiel de Microsoft, mais que ce petit programme réalisé par le twittos Adrian permet quand même de voir ce que donnera le centre de notifications dans la prochaine version de Windows. Et c'est plutôt bien parti...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire