Microsoft prépare la mort de Windows XP

Après près de 13 ans passés sur le marché des ordinateurs, Windows XP va enfin s’éteindre. Microsoft avait encouragé les derniers utilisateurs de ce système à migrer vers une version plus récente de Windows, et le compte à rebours avant la mort de XP en 2014 est lancé.

« Nous voulons annoncer que nous lançons un compte à rebours de deux ans avant la fin de nos services liés à Windows XP et Office 2003 », annonce Stella Chernyak, directrice marketing de Microsoft. C’est donc le 8 avril 2014 que Windows XP sera officiellement mis hors service par Microsoft. Au-delà de cette date, les utilisateurs ne pourront plus bénéficier de support de la part de l’éditeur.

L’incroyable longévité de Windows XP s’explique notamment par l’échec de son successeur, Windows Vista, qui avait été très critiqué lors de sa sortie en 2006. Les migrations vers ce nouveau système furent très rares, et Windows 7, sorti en 2009, a difficilement inversé la tendance malgré son succès commercial. Microsoft espère ainsi que la sortie prochaine de Windows 8 suffise à convaincre les derniers résistants.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • peu1porte
    Vista est le successeur d'XP et non le predecesseur !
    0
  • skwanx
    "l’échec de son prédécesseur, Windows Vista"
    plutôt son successeur non?
    0
  • manuch
    S'il n'y a pas de migrations maintenant, il n'y en aura pas plus par la suite. C'est seulement le renouvellement des PC qui fera s'éteindre Windows XP, et encore... Windows 7 n'apportant rien de vraiment décisif, et Windows 8 étant mal fichu car truffé de "non choix" et encore plus complexe à manipuler, il a guère de chance de remporter plus de succès. Avec en plus des prix prohibitifs à plus de 100 € l'OS (voire plus de 200 €) en achat hors OEM, aucune chance d'inverser la tendance. Cela laisse donc le champ libre aux OS alternatifs, s'ils savent saisir l'opportunité en se rendant accessibles aux utilisateurs (et pas seulement avec le prix, hein ;-)).
    -2