Windows Defender tape l’incruste dans le navigateur Chrome

Selon les informations fournies par Microsoft, cette extension protège l’ordinateur contre les menaces telles que le phishing et les sites Web qui traficotent l’appareil en téléchargeant des programmes malveillants.

Microsoft utilise une procédure simple, qui vérifie l'URL de tous les sites ouverts en les comparant à celle de sa base de données relative aux liens malveillants. Si les URL coïncident, Windows Defender Browser Protection affiche un écran d'avertissement rouge invitant l'utilisateur à interrompre sa navigation. Cette vérification requiert l’accès à l’historique complet de la navigation en temps réel. Toutefois, le modèle économique de Microsoft n’est pas basé sur la publicité, elle n’importunera pas les internautes avec des messages publicitaires.

La firme de Redmond est plutôt fière de la sécurité offerte par son navigateur Edge. De même, elle a toujours mis en avant la fiabilité de Windows Defender. Considérant que les cyberattaques constituent une menace sérieuse, la société américaine espère faire d’une pierre deux coups, améliorer la sécurité de ses clients et surtout, devenir une référence en matière de protection.

>>> Antivirus gratuit : quel est le meilleur ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire