Le PDG de Mozilla en rogne face à Windows 10

Le déploiement de la version finale de Windows 10 mercredi dernier n'aura pas fait que des heureux. Entre ceux qui n'ont tout simplement pas pu télécharger la version en question ou qui ont dû affronter des problèmes de pilotes graphiques, il y a aussi le PDG de Mozilla, qui déplore que l'OS impose son nouveau navigateur, au détriment de son nouveau navigateur.

Si vous faites partie des quelque 14 millions d'utilisateurs qui ont d'ores et déjà installé Windows 10 sur leur PC ou leur tablette, vous avez probablement remarqué qu'au premier lancement, les réglages de votre navigation par défaut ont changé. Même si votre Firefox, Chrome ou Opera sont toujours installés et leurs paramètres conservés sur votre machine, c'est désormais Microsoft Edge qui s'ouvre lorsque vous souhaitez surfer sur le web. Bien évidemment, il est tout à fait possible de revenir à votre ancienne configuration et préférer un autre navigateur. Pour cela, il suffit d'ouvrir le module Paramètres, puis de se rendre sur Système > Applications par défaut > Navigateur Web, et de sélectionner l'un des browsers installés sur votre machine.

Windows 10 : ce qu'il faut savoir avant de l'installer

Mais cette « mise en avant » un peu forcée de Microsoft Edge auprès de celles et ceux qui ont fait la mise à jour de leur système d'exploitation a visiblement beaucoup déplu au PDG de Firefox. Dans un billet adressé à Satya Nadella, Chris Beard estime que Microsoft impose son navigateur au détriment des concurrents et des choix de l'utilisateur. « Parfois, nous constatons de grands progrès, où les produits respectent les individus et leurs choix. Cependant, avec le lancement de Windows10, nous sommes profondément déçus de voir Microsoft faire une telle machine arrière. » En outre, Chris Beard estime que l'opération qui permet de restaurer Firefox en tant que navigateur par défaut est un peu trop compliquée par rapport à ce qui se faisait jusqu'à présent sous l'OS. Ce à quoi un porte-parole de Microsoft a répondu « nous avons conçu Windows 10 pour livrer aux utilisateurs une expérience simple de mise à niveau et une expérience cohérence pour les prochaines mises à jour. Pendant la mise à niveau, les consommateurs ont le choix de régler leurs paramètres par défaut, y compris leur navigation. Comme avec tous les aspects du produit, nous avons conçu Windows 10 comme un service ; si nous apprenons des retours utilisateurs qu’il y a des façons d’apporter des améliorations, nous allons le faire ».

Microsoft ne ferme donc pas complètement la porte. Rappelons que l'éditeur de Redmond avait déjà été confronté à ce genre de problématique il y a quelques années et qu'il avait dû mettre en place un outil permettant à l'utilisateur de choisir son navigateur, outil imposé par la Commission européenne.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • queniart56
    j'ai windows 10,mais j'ai gardé opéra et,je ne m'en porte pas plus mal
    0