Winnie l'Ourson se fait bannir de Chine car il ressemble au président

En Chine, on ne rigole pas avec les institutions. Et encore moins quand il s'agit du président Xi Jinping. Les internautes lui ayant trouvé une certaine ressemblance avec Winnie l'Ourson, le personnage de Disney s'est fait interdit du territoire chinois.

Non, ceci n'est pas une blague, vous avez bien lu : le sympathique Winnie l'Ourson créé par Alan Alexander Milne en 1926 est aujourd'hui censuré par le gouvernement chinois. En cause, sa potentielle ressemblance avec l'actuel président de la République populaire de Chine, Xi Jinping. L'histoire remonte en fait à la visite opérée par Barack Obama en Chine en 2013. A l'époque, le président chinois est pris en photo à côté du président américain, et certains y voient une certaine similitude avec une image de Winnie l'Ourson accompagnée de Tigrou (ci-dessus). Depuis, les photos du genre fleurissent à tout va sur le Web, et les internautes s'amusent à chercher à chaque nouveau cliché de Xi Jinping une correspondance avec un dessin ou une séquence de Winnie l'Ourson.

Le Financial Times précise que toute image du petit ours est désormais interdite de Weibo ou WeChat. Et il est par ailleurs interdit de discuter de cette censure sur les réseaux sociaux. Pour contrer cette interdiction, les internautes ont mis en place tout un système de messages cachés et un langage personnalisé, et investissent de plus en plus dans des VPN, qui leur permettent de se connecter sans se faire prendre. Mais gare à eux s'ils se font prendre, dans un pays ou la censure est extrêmement puissante et la répression monnaie commune.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire