Microsoft lance une IA qui transforme les photos en poèmes



XiaoIce, le chabot spécialisé en langue chinoise de Microsoft, peut maintenant écrire un poème à partir d’une image. Le processus est difficile, car le texte doit correspondre à une structure précise. Les scientifiques commencent par spécifier les règles. Ils ont également programmé un réseau neuronal pour qu’il se divise en deux parties : la première génère un poème tandis que la seconde le juge. S’il est assez bon, un chercheur vérifie le résultat. Il ajuste les paramètres jusqu’à l’obtention d’un poème de bonne qualité.

Le projet de Microsoft avance

Microsoft travaille sur ce problème depuis un certain temps, elle a récemment créé une IA qui génère de la poésie en anglais à partir d'images. Mais le faire en chinois implique un ensemble de règles et de paramètres différents, même pour les humains. Chutian Xiao étudie la poésie anglaise à l'Université de Durham, il reconnait la difficulté "d'apprendre la poésie et d'écrire des poèmes dans différentes langues".

Les règles de la poésie chinoise ont évolué au fil des ans. Alors que la forme traditionnelle suivait un modèle strict.  Par exemple, les quatrains à cinq mots doivent contenir quatre phrases et chaque phrase comporte cinq caractères. De leurs côtés, les versions modernes donnent une plus grande importance à l’imagination et la créativité. Bref, il peut être plus difficile de produire un bon poème moderne qu'un poème classique.

>>> IBM présente Debater, une intelligence artificielle qui contre-argumente

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire