YouTube et Wikipédia luttent ensemble contre le conspirationnisme



Susan Wojcicki, la patronne de la plateforme YouTube, l’a annoncé lors d’une interview accordée à nos confrères de Wired. Baptisée « Information Cues », cette nouvelle fonctionnalité offrira la vraie version des faits exposés dans une vidéo. Par exemple, si un internaute visionne une séquence qui remet en question le fait qu’Armstrong a bel et bien marché sur la lune, YouTube affichera juste à côté la page officielle de la mission Apollo sur Wikipédia. La société ciblera seulement les théories du complot qui suscitent un énorme débat.

Un choix difficile pour YouTube

La plateforme fonctionne comme un système parfaitement indépendant et proposer un autre contenu constitue un changement radical. Pourtant, au lieu de modifier son algorithme et favoriser la recherche de vidéos journalistiques, elle a opté pour un site qui contient seulement du texte. Les observateurs reconnaissent les efforts de la compagnie. Cependant, certains estiment que la popularité des vidéos conspirationnistes résulterait aussi de la modération effectuée par YouTube. Celle-ci encourage les visiteurs à visionner le maximum de contenu, les œuvres «sensationnalistes » sont donc parfois mises en avant.

Les récents évènements ont accéléré l’adoption de cette mesure. Après la tuerie de Parkland, une vidéo insinuait que David Hogg, un survivant à la tragédie, était un acteur. Elle a été visionnée plus de 200.000 fois avant d’être retirée.

>>> Lire aussi : Google déploie YouTube Go dans 130 pays

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum