YouTube s'essaie au fact checking pour contrer les théories du complot



Dans une tentative de lutter contre les théories du complot, YouTube commence à placer des liens menant vers une page Wikipedia ou Encyclopædia Britannica sous les vidéos traitant de sujets sensibles. Cette initiative pourrait entraîner des conséquences inattendues pour ces plateformes. Susan Wojcicki, la boss de YouTube, l’a annoncé lors du South by Southwest en mars dernier. De petits encarts proposant des informations supplémentaires ont commencé à apparaître sur le site le mois dernier. On peut citer parmi les thèmes traités le changement climatique, l’Holocauste ou encore l’attentat d’Oklahoma. La plateforme multiplie ainsi les moyens destinés à mieux lutter contre les théories du complot. Pourtant, son initiative pourrait nuire à Wikipédia.

Une visibilité à double tranchant pour Wikipédia

Après l’annonce de Mme Wojcicki, la Fondation Wikimedia a précisé qu’elle n’avait pas été informée de cette décision. Plus tard, Katherine Maher, la directrice générale de l’encyclopédie en ligne a partagé son contentement tout en exprimant ses inquiétudes. La première est que les internautes ne seraient plus enclins à visiter le site puisque le contenu est disponible ailleurs. Quand ils ne le feraient plus, ils ne verraient plus les appels aux dons qui sont indispensables au fonctionnement de la plateforme. Même si Google verse à Wikimedia un don annuel d’un million de dollars, aucun partenariat financier n’a été signé dans le cadre de l’initiative lancée par YouTube.

Les observateurs soulèvent aussi un autre risque. Des rédacteurs pourraient s’inspirer d’une vidéo du complot pour modifier la page Wikipédia mise en lien. Apparemment, le projet est encore à ses débuts, la suite nous dira comment YouTube gèrera ses différents aspects.

>>>   Surveillez votre Youtube : de nouvelles fonctionnalités arrivent

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire