Kickstarter va enquêter sur l'échec du drone Zano

Kickstarter vient de commander une enquête au journaliste Mark Harris suite à l’échec incompréhensible d’une de ses campagnes de financement participatif.

En novembre 2014, Torquing Group Ltd poussait sur Kickstarter Zano, un nano drone autonome équipé d’une caméra HD et vendu à partir de 200 €. Léger (55 g), il avait une vitesse de pointe de 40 km/h et une autonomie comprise entre 10 et 15 minutes. Avec des caractéristiques similaires, le drone Lily est disponible en précommande à 799 $ (730 €). Autant dire que les amateurs se sont précipités sur la campagne de Zano. Plus de 12 000 contributeurs ont permis de rassembler plus de 3,2 millions d’euros pour soutenir le projet.

S’en sont alors suivi des annonces de retards puis des critiques sur l’autonomie, la qualité des vidéos ou encore la stabilité de l’appareil. De nombreux backers ont alors demandé un remboursement à Torquing Group Ltd. Pour toute réponse, la société a décidé de se déclarer en faillite. Si quelques participants ont lancé une pétition sur Change.org, ni les mécontents ni ceux qui n’ont jamais reçu leur appareil ne devraient revoir leur investissement.

Après cet échec, c’est l’image de Kickstarter qui s’en trouve écornée. Pour redorer son blason, la plateforme a donc décidé d’essayer de comprendre ce qui s’est passé en employant les services de Mark Harris qui a pour mission d’écrire l’histoire de cet incident. Précisément, il est mandaté pour « exposer l’état d’avancement du projet, du début à la fin, pour découvrir ce qu’il est advenu des plus de 2 millions de livres et pour trouver les erreurs commises par les créateurs de Zano et expliquer comment ils auraient pu les éviter afin d’aider les futurs projets Kickstarter. » Son article doit être publié en janvier prochain.

A lire aussi : Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire