Accueil » Actualité » Airbus E-Fan : la traversée de la Manche en 100% électrique

Airbus E-Fan : la traversée de la Manche en 100% électrique

Image 1 : Airbus E-Fan : la traversée de la Manche en 100% électriqueE-Fan (photo d’illustration)

Ce 10 juillet à 10h15, Didier Esteyne décollait de Calais en direction de l’Angleterre. 45 minutes plus tard, il atterrissait à Lydd et accomplissait ainsi la première traversée de la Manche à bord d’un avion électrique, 106 ans après Louis Blériot.

Projet d’Airbus, l’E-Fan n’aurait pas été renié par les merveilleux fous volants de Ken Annakin. 100% électrique, il est propulsé par deux moteurs alimentés par 60 batteries. L’ensemble, comme le pilote, est protégé par une coque en fibre de carbone. Cette installation permet à l’E-Fan d’atteindre 160 km/h en vitesse de croisière et 220 km/h en vitesse de pointe.

Ce vol expérimental était encadré. Un hélicoptère précédait l’engin et l’informait en temps réel des conditions de vol. Tout s’est déroulé comme prévu, au final. A sa descente de l’avion, Didier Esteyne s’est même permis une plaisanterie : « J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’eau, il faudrait peut-être en mettre un peu moins. »

L’E-Fan, qui en est à sa version 2.0, pourrait connaître une production de masse à partir de fin 2017. Ces modèles de série seront dans un premier temps réservés aux écoles de pilotages, principalement pour effectuer des tours de piste.

E-Fan : Calais-Lydd