Accueil » Actualité » Alexa d’Amazon pourra prédire vos questions, sans que vous ayez à les poser

Alexa d’Amazon pourra prédire vos questions, sans que vous ayez à les poser

Amazon rend Alexa plus intelligent en permettant à l’assistant vocal de prédire des « objectifs latents », des demandes potentielles que les utilisateurs ne demandent pas explicitement. Intéressant ou effrayant ?

La société de Seattle a donné l’exemple d’un utilisateur qui demande quel temps il fait à Seaside Beach, auquel Alexa répond par la météo et lui demande s’il veut mettre à l’écran un flux de caméra en direct du lieu.

Image 1 : Alexa d'Amazon pourra prédire vos questions, sans que vous ayez à les poser
Amazon Echo Dot – Crédit : Amazon

Récemment, Amazon a mis à jour son application, qui vous permet désormais d’invoquer Alexa sans toucher à votre téléphone. De plus, l’entreprise américaine souhaiterait intégrer l’assistant dans presque tous les appareils électriques. Cependant, le plus important est l’intelligence de son assistant connecté, c’est pourquoi Amazon souhaite rendre Alexa plus humaine.

Selon Amazon, cette nouvelle capacité qui peut prédire vos demandes fait progresser son objectif de rendre les interactions Alexa moins robotisées. Elle s’inscrit également dans la volonté d’Amazon de rendre l’assistant vocal proactif plutôt que passif. Le but est d’anticiper les besoins des utilisateurs au lieu d’attendre les demandes.

Alexa s’invite dans votre tête

Bien que le processus puisse paraître simple aux utilisateurs, Amazon rappelle que les algorithmes utilisés pour piloter la fonction sont assez sophistiqués. La fonction utilise un modèle de déclenchement basé sur le Deep Learning. L’assistant recevra de nombreux détails sur le contexte du dialogue, y compris le texte de la session en cours avec Alexa. L’assistant saura également si l’utilisateur a déjà interagi avec les suggestions multicompétences de l’assistant vocal. Alexa s’améliorera donc avec le temps.

L’entreprise appelle ce processus « déduire les objectifs latents des clients« . Ainsi, si un utilisateur dit « Combien de temps faut-il pour infuser le thé », Alexa pourrait répondre « Cinq minutes sont un bon point de départ » et la question « Voulez-vous que je mette un minuteur pour cinq minutes ? ».

Cela peut s’avérer très pratique, mais aussi très ennuyeux si Alexa ne déduit pas correctement votre intention, ou si vous ne voulez tout simplement rien de plus qu’une réponse à la question initiale. En outre, cette nouvelle fonctionnalité pourra donner l’impression à l’utilisateur d’avoir une réelle conversation avec Alexa. Cela peut être une bonne nouvelle pour tous ceux qui sont seuls durant le confinement.

Source : engadget