Accueil » Actualité » Alien ressort en salles pour son quarantième anniversaire

Alien ressort en salles pour son quarantième anniversaire

Il y a quarante ans, on découvrait le premier volet d’une saga qui allait devenir un pilier de la pop culture. Pour fêter cet anniversaire dignement, Alien le huitième passager sera à nouveau projeté dans les salles obscures américaines.

Image 1 : Alien ressort en salles pour son quarantième anniversaire

Batman vient de fêter ses 80 ans dignement un peu partout dans le monde, c’est maintenant au tour du plus célèbre des aliens de souffler ses bougies. À l’occasion du quarantième anniversaire, les fans de la saga Alien pourront redécouvrir le premier volet dans les salles obscures américaines dès le mois prochain. L’occasion d’apprécier la naissance du xénomorphe de H.R. Giger ainsi que les débuts de Sigourney Weaver et du réalisateur Ridley Scott.

Dans Alien, le huitième passager, Ridley Scott a redéfini les bases du film d’horreur et de science-fiction avec un décor réaliste et en créant de la tension sans jamais totalement montrer l’alien. Si le propos n’a aucun point commun avec 2001, l’Odyssée de l’espace, le cargo spatial Nostromo semble bien plus vivant et plus réaliste que les navettes aseptisées du film de Stanley Kubrick. Un choix qui rejoint celui de Georges Lucas dans Star Wars sorti deux ans plus tôt.

Un succès immédiat et trois films de plus

À sa sortie aux États-Unis le 25 mai 1979, puis le mois suivant dans le reste du monde, le premier volet de la saga a immédiatement été acclamé aussi bien par la critique que par les spectateurs. Avec l’oscar des meilleurs effets visuels, trois prix Saturne, un prix Hugo et de nombreuses nomminations, Ridley Scott signe son premier blockbuster avant de poursuivre sa carrière avec Blade Runner quelques années plus tard. La 20th Century Fox profite également de son succès pour produire Aliens en 1986, Alien 3 en 1992 et Alien Resurrection en 1997 qui restent encore aujourd’hui parmi les meilleurs films de science-fiction jamais crées.

La diffusion est malheureusement prévue seulement dans quelques salles américaines, et le classique ne sera pas projeté en 4k. Espérons que la nouvelle donne des idées aux distributeurs français, et que le premier volet, ou même la quadrilogie, soit à nouveau diffusé dans nos salles obscures.