Accueil » Actualité » AllofMP3 sous le coup des majors

AllofMP3 sous le coup des majors

Alors que la RIAA mène une guerre sans merci à tous les moyens d’échange permettant de mettre à disposition illégalement des MP3 sur Internet, le site russe AllofMP3.com ne semblait pas se montrer inquiété par toutes ces mesures. Mais l’IFPI (International Federation of the Phonographic Industry) a décidé de prendre les devants.

L’International Federation of the Phonographic Industry (fédération internationale de l’industrie phonographique) vient de publier un communiqué de presse elle affirme que “AllofMP3.com n’est pas un service légal, ni en Russie ni où que ce soit dans le monde. Il distribue sans permission de la musique venant d’artistes ou d’ayant droits. Au contraire des sites légaux, il ne rémunère pas les artistes et ayant droits, il contribue donc au vol de la musique. Comme beaucoup de choses qui semblent trop belles pour être vraies, allofmp3.com n’est pas ce qu’il annonce être”. L’attaque est donc directe envers le site, vers lequel personne ne s’était tourné jusqu’à maintenant, d’autant que la présence d’un tel site en Russie bloquerait l’accès du pays à l’Organisation Mondiale du Commerce. Silencieux jusqu’alors, allofmp3.com s’est tout récemment exprimé sur les allégations de l’IFPI :

“Les officiels et les politiciens du gouvernement américain ont récemment demandé à ce que les autorités russes fassent fermer allofmp3.com, avançant qu’il s’agit d’un site pirate. Ils menacent la Russie de sanctions dans le cas contraire, comme de l’empêcher d’entrer dans l’OMC. […] Le site AllofMP3.com appartient à une entreprise russe et opère depuis 6 ans dans le pays, en accord total avec les lois russes. Durant cette période, plusieurs gouvernements ont analysé la légalité du site et n’ont pas trouvé de brèche dans la loi. Il n’y a eu aucune décision d’aucune cour russe de remettre en cause la légalité du site. Le site russe AllofMP3.com n’officie pas dans d’autres pays que la Russie. Le site transmet régulièrement de large sommes aux organismes russes chargés de gérer les droits d’auteur.”

AllofMP3 exprime donc ici son mécontentement et son désaccord face à cette décision, notamment au regard des menaces qui sont faites directement à la Russie pour l’existence de ce site dans ses frontières. Une guerre médiatique semble donc bien engagée entre les majors américaines et leur lobby sur le gouvernement et AllofMP3.com, qui se déclare légal en Russie, contrairement à ce que les industriels veulent bien entendre.

Source : Afterdawn